Comment devenir VDI (vendeur à domicile indépendant) ?

Une vendeuse à domicile

Pratique longtemps associée aux robots de cuisine et aux réunions Tupperware, la vente directe (ou à domicile) a largement évolué depuis sa naissance aux États-Unis, au milieu du 21ème siècle. Aujourd'hui, tous les produits peuvent se vendre par cet intermédiaire – même les petits pois Bonduelle !

Il est donc temps de vous présenter ce métier et de vous donner quelques conseils pour vous lancer, le cas échéant, dans l'aventure.

Vendeur à domicile indépendant : un travail et un statut particuliers

En quoi ça consiste ?

Selon la Fédération de la Vente Directe, la profession rassemble trois catégories de travailleurs : le vendeur à domicile indépendant (VDI), l'agent commercial, et le commerçant.

Très apprécié des débutants dans la vente pour se mettre le pied à l'étrier, le métier de VDI attire aussi les personnes souhaitant en faire une activité occasionnelle (étudiants, retraités, personnes salariées…), et ainsi s'offrir une source de revenus complémentaire appréciable à la fin du mois. Il fait d'ailleurs partie de notre liste des meilleurs métiers pour travailler chez soi.

Concrètement, le vendeur à domicile indépendant est chargé d'organiser et d'animer des réunions et ateliers autour d'articles de la marque qui l'emploie. Son but, vendre un maximum de produits sur lesquels il touche une commission, allant de 20 % à 40 %. À noter que le VDI expérimenté peut aussi parrainer un nouveau vendeur et ainsi, toucher une commission sur chacune des ventes de son filleul.

Le statut ne requiert aucun niveau d'étude spécifique, aucune réflexion sur son business plan : il suffit de trouver une entreprise partenaire pour se lancer. Ensuite, le niveau de revenu dépend des ventes réalisées. Votre investissement personnel, et notamment le temps que vous allez consacrer à l'activité, sera essentiel pour gagner suffisamment d'argent et en faire votre job principal. Si besoin, vous pouvez évidemment compléter votre salaire avec une ou plusieurs méthodes rémunératrices qui fonctionnent en 2019.

Quel statut pour un vendeur à domicile?

Le VDI peut aisément coupler son statut avec une activité professionnelle salariée, pour s'assurer un complément de revenus chaque mois. En effet, cette profession est considérée comme indépendante, d'un point de vue juridique, comme fiscal.

Mieux, vous bénéficierez des avantages de la société qui vous emploie (sa communication, ses produits, son argumentaire de vente…), tout en restant maître de vos choix en matière d'horaires, d'objectifs, d'implication personnelle et d'organisation. À noter que vous êtes rattaché(e) au régime général de la Sécurité Sociale, avec les mêmes droits qu'un salarié à part entière de l'entreprise.

Le VDI n'est pas obligé de s'inscrire à un registre professionnel, sous couvert de respecter un certain seuil de rémunération. Ce dernier est fixé tous les ans par le Ministre chargé des affaires sociales. S'il est dépassé durant trois années consécutives, le VDI devra le déclarer à un registre professionnel et deviendra agent commercial ou commerçant.

Comment pouvez-vous devenir VDI ?

Les qualités requises pour être VDI

Naturellement, il est plus simple de débuter une activité en tant que vendeur à domicile indépendant, si vous avez une certaine fibre commerciale et un sens relationnel développé.

Quant aux argumentaires de vente, ils vous seront fournis par votre entreprise : la plupart d'entre elles organisent des formations pour que vous connaissiez parfaitement les produits et que vous développiez une certaine confiance, en eux comme en vous.

Les déplacements feront partie intégrante de votre quotidien : n'oubliez pas, les réunions se tiennent chez vos clients (mais se préparent de chez vous). Néanmoins, il n'est pas nécessaire de démarcher dans une autre région que la vôtre : vous pouvez tout à fait décider de rester dans le périmètre de votre ville, tout en générant un revenu intéressant. Mais si vous le souhaitez, faites jouer votre réseau pour étendre votre zone géographique, selon des limites que, vous seuls fixez.

Enfin, ne négligez pas votre sens de l'organisation. Si vous souhaitez réaliser de bonnes ventes et gagner beaucoup plus d'argent, il est très important de tenir un planning, d'organiser vos déplacements et vos réunions, de prévoir des relances clients, d'en contacter d'autres, etc.

Comment débuter son activité ?

Désormais convaincu(e) que cette solution de revenu complémentaire est faite pour vous, il est temps de démarrer votre activité.

Voici les 3 étapes à suivre :

  1. La première étape consiste à trouver une entreprise. Pour cela, rendez-vous sur le site de la Fédération de la Vente Directe, qui répertorie les offres d'emplois d'entreprises partenaires (https://www.fvd.fr/les-offres/offres-demploi/) ou sur des sites d'annonces comme Objectif VDI, Un Jour Une Vente (voir même chez Pôle Emploi) Vous pouvez choisir parmi des dizaines de secteurs différents et trouver une marque qui vous correspond vraiment.
  2. La seconde étape consiste à acheter un « kit de démarrage », composé de produits de la marque et de quelques fiches d'argumentaires de vente, pour les tester et se les approprier au maximum. Il est essentiel de prendre ce temps de découverte, pour éprouver la qualité des produits que vous vendrez. Un VDI convaincu est plus convaincant auprès de ses clients.
  3. Enfin, il ne vous restera plus qu'à solliciter votre entourage, famille, amis et réseau, pour effectuer vos premiers ateliers, en individuel ou en réunion privée, et ainsi démarrer vos ventes.

Dans une société en pleine évolution, notamment avec l'émergence du commerce en ligne, la vente en direct semble regagner de l'intérêt auprès des consommateurs. Proximité, échanges et convivialité sont autant d'attraits qui expliquent pourquoi cette pratique emploie de plus en plus de personnes en France. Alors, pourquoi pas vous ?

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir d'autres idées, consultez la belle sélection de BenefsNet (60 méthodes de gains, sans arnaque).

Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.