Gagner de l'argent et des cadeaux avec le crowdfunding

Encore appelé "financement participatif", le crowdfunding se définit comme étant un mode de collecte de fonds pour les projets de particuliers ou d'entreprises.Un grand nombre d'individus s'associent pour investir des petits montants qui permettront aux porteurs de projets de se procurer les sommes d'argent nécessaires. Les fonds apportés peuvent être attribués sous 4 formes diverses : le prêt participatif, le financement sans contreparties financières, le financement avec prise de participation et les plateformes de don.
Nous vous présentons uniquement les plateformes de crowdfunding proposant un retour sur investissement (en euros ou sous forme de cadeaux).

Nous vous recommandons ces sites de financement participatif :

Unilend
4/5
Unilend

Unilend vous propose d'aider financièrement des entreprises en leur prêtant de l'argent. Vous fixez le taux d'intérêt souhaité et gagnez en conséquence.

Ulule
4/5
Ulule

Le site internet Ulule fait partie des leaders européens dans le domaine du financement participatif.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le crowdfunding touche tous les types de projets. D'une manière générale, les sites chargés des mises en relation sont classés par thématiques : projet numérique, innovant, environnemental, social, culturel, etc. Les financeurs ont souvent droit à trois formes de contributions :

  • le don : on en distingue trois types à savoir la précommande ou prévente (produit pour lequel la collecte de fonds a été mise sur pied par exemple), le don sans compensation et le don avec une compensation symbolique de type cadeau offert (un t-shirt caricatural de l'entreprise, une carte postale, etc.).
  • la prise de participation aux capitaux propres de l'entreprise créée (crowdequity) : on en distingue 3 types, à savoir l'investissement en royalties (rétribution sous forme d'indemnisations sur le chiffre d'affaires), en capital (rétribution sous forme de plus-values ou de dividendes réalisés durant la cession des titres) ou en obligations (rétribution sous forme d'intérêts).
  • le prêt (crowdlending) : on en distingue 2 types à savoir le prêt à intérêt sans acompte ni garantie et le prêt sans intérêts.

Pour leur fonctionnement, les plateformes de mise en relation retirent une commission de 5 à 12 % sur les sommes récoltées.

Quels sont les intérêts du crowdfunding ?

Le crowdfunding
Soutenez financièrement des idées

Il revêt plusieurs avantages pour un porteur de projet. Il permet d'attirer des contributions supplémentaires pour le financement d'un projet, car il ne remplace en rien les apports du porteur de projet. Il n'est plus nécessaire de chercher quelques investisseurs prêts à fournir une grosse somme d'argent : de nombreuses personnes apportent une petite somme. Le financement participatif favorise également la promotion du projet. En effet, le porteur du projet à la recherche de financement doit présenter son projet sur la plateforme de financement. Il se met en valeur, ainsi que son projet. Le bouche-à-oreille se chargera de faire le reste !

Pour les investisseurs, en plus de la fierté d'aider un projet à voir le jour, des récompenses sont prévues en cas de réussite du projet. Il s'agit d'argent, gagné dans les conditions décrites et connues dès le départ, ou de cadeaux. Les dotations offertes sont variées et dépendent fortement du domaine dans lequel va évoluer le projet soutenu. Les cadeaux les plus courants sont les futurs produits commercialisés. Peuvent également être offerts des goodies (objets publicitaires) et des invitations à des soirées VIP ou à des avant-premières. La plupart du temps, en toute logique : plus vous investissez de l'argent, plus vos gains sont susceptibles d'être intéressants. Si l'objectif financier du projet n'est pas atteint, vous êtes remboursés intégralement.

Quelques conseils pour devenir porteur d'un projet

Le choix d'une forme de crowfunding dépend tout d'abord du type de projet dont vous disposez. Dans certains cas, il est tout à fait possible d'utiliser diverses solutions tout au long de la vie du projet :

  • le don : il est adapté si vous souhaitez tester votre marché, ainsi que l'accueil que le public réserve à votre service ou produit.
  • le prêt : adapté pour financer les dépenses non considérées par les banques, à l'exemple du besoin de liquidités.
  • la prise de participation aux capitaux propres : appropriée pour financer le développement d'un projet peu prisé par les investisseurs classiques.

Que dit la réglementation ?

Le crowdfunding est soumis à une réglementation qui varie en fonction de la forme de la transaction concernée :

  • les dons : la réglementation des dons concerne les plateformes qui fournissent elles-mêmes les services de paiement ou qui les délèguent à des prestataires tiers. Ces dernières doivent obligatoirement être agréées auprès de l'ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).
  • les prêts : cette réglementation varie en fonction du type de prêt octroyé par les plateformes et s'ils sont rémunérés ou non.
  • le crowfunding en capital ou équity : la législation ici varie en fonction de l'activité pratiquée par la plateforme de financement collaboratif.

Si vous n'y voyez pas suffisamment clair, renseignez-vous auprès des différents sites pour déterminer quelle offre est la plus adaptée à votre besoin. Leurs équipes se feront un plaisir de vous répondre, puis de vous accompagner pour commencer à trouver de l'argent.