Devenir baby-sitter pour obtenir un salaire (dès l'âge de 16 ans)

2 bébés déguisés

Vous avez un peu de temps libre, notamment pendant les soirées et les week-ends ? Pour gagner de l'argent rapidement, gardez des enfants.

Comme avec la garde d'animaux (pet sitter) que nous avons présentée récemment, tout le monde peut proposer ses services, qu'il s'agisse de salariés qui cherchent une source de revenus complémentaires, d'étudiants ou même des personnes au chômage. Il suffit de se montrer sérieux et responsable pour obtenir la confiance des parents.

Découvrez quelques conseils pour vous épanouir en tant que baby-sitter, trouver facilement des missions et augmenter votre salaire.

Comment débuter en tant que baby-sitter ?

D'une part, faire du baby-sitting est envisageable à partir de 16 ans. Pour une personne mineure, une autorisation de travailler doit toutefois être accordée par le représentant légal (l'un des parents). D'autre part, pour devenir baby-sitter, aucun diplôme n'est requis. Il est donc très facile de se lancer.

Pour des missions occasionnelles, vous serez plutôt le salarié des parents qui recourent à vos services. Ces derniers pourront effectuer les déclarations eux-mêmes, ou vous rétribuer avec le système du CESU (Chèque Emploi Service Universel) pour plus de simplicité.

Certains sites internet proposent de se substituer à vous pour les déclarations Pajemploi ou les rémunérations CESU (Chèque Emploi Service Universel). Certains autres sites se contentent par contre d'expliquer comment déclarer un baby-sitter. Quoi qu'il en soit, vous devez proscrire le travail non déclaré. Il est interdit, passible de poursuites judiciaires et il ne vous protège pas du tout en cas de problème.

Si vous envisagez de garder des enfants de manière très régulière pour des revenus mensuels conséquents, nous vous recommandons de devenir auto-entrepreneur. Cela vous permettra de déclarer vos ressources très aisément, tout en pratiquant des tarifs attractifs vis-à-vis des parents, car le régime n'impose pas beaucoup de charges.

Trouver des annonces de baby-sitting sur internet

L'arrivée d'Internet a bouleversé les habitudes des familles pour faire garder leurs enfants : aujourd'hui, il suffit de poster une annonce pour recevoir plusieurs candidatures… Puisqu'ils n'ont plus besoin de faire le tour des commerces du quartier afin de coller des petites affiches, les parents recourent encore plus facilement aux services d'un baby-sitter.

Sur des plateformes comme Babysits, vous pouvez vous inscrire en tant que baby-sitter, ou consulter les annonces existantes afin d'y apporter votre candidature. Bien évidemment, il faudra rassurer les parents en leur montrant que vous êtes une personne attentionnée, assidue et suffisamment fiable – car ils ne confieront pas leur progéniture à n'importe qui.

Toutefois, si vous vous appliquez dans vos démarches et si vous faites preuve de bonne volonté, vous avez toutes les chances de trouver rapidement des missions, car la demande est importante dans toutes les villes.

Combien gagne-t-on en tant que baby-sitter ?

Le tarif horaire moyen d'un baby-sitter varie d'une région à l'autre : c'est en Île-de-France qu'il est le plus élevé, selon les statistiques fournies par le site web Yoopies (9,09 € en 2017). Les niveaux les plus bas sont observés dans le nord-ouest de la France et notamment dans les Pays de la Loire (8,87 € en moyenne).

Finalement, un baby-sitter gagne environ 8,99 € net par heure de garde. Du côté des parents, cela engendre un coût brut de 14,67 €, parce qu'ils doivent ajouter certaines charges à la rémunération nette.

Ces tarifs restent des moyennes, et il ne faut pas oublier que les parents peuvent chercher à négocier. De votre côté, en tant que baby-sitter, vous pouvez également faire valoir vos droits : rien ne vous empêche de tenter une augmentation si jamais vous devez travailler à des horaires difficiles, si les enfants sont particulièrement jeunes ou si l'on vous demande de faire en plus du soutien scolaire, par exemple. En parallèle, vous pouvez aussi essayer d'avoir une participation pour vos frais de déplacement ou de repas.

4 conseils pour réussir dans ce job... et gagner encore plus d'argent

Tout le monde peut s'improviser baby-sitter, puisque les parents qui ont besoin de quelqu'un pour garder leurs enfants ne demandent généralement pas de diplôme (même si le BAFA et les certifications du même type constituent de véritables arguments !). Toutefois, pour gagner le cœur des familles et travailler en toute confiance avec elles, quelques conseils vous permettront d'être un bon baby-sitter : nous les résumons pour vous.

1. Savoir proposer des activités originales

Un baby-sitter qui se contente de laisser les enfants devant la télévision ou n'importe quel autre écran ne séduira pas les parents. Aussi, si vous voulez que l'on fasse appel à vous plus souvent, n'hésitez pas à innover en proposant des activités originales. Vous pouvez imaginer des ateliers « loisirs créatifs », par exemple, qui permettront aux enfants de s'amuser et de montrer à leurs parents ce qu'ils ont fait avec vous.

2. Rester flexible

Quand ils sollicitent un baby-sitter, les parents ont besoin de souplesse. Vous devez vous montrer disponible le week-end, ou parfois à des heures tardives de la soirée. Plus vous serez facile à joindre et enthousiaste à l'idée d'accepter une mission au dernier moment, plus vous aurez de chances de gagner davantage d'argent.

3. Rendre d'autres services

Les enfants que vous gardez sont à la sieste ? Profitez-en pour faire un peu de ménage dans la maison, les parents apprécieront et vous verseront probablement un petit bonus pour vous remercier. Si vous vous en sentez capable, proposez également des cours de soutien aux enfants, cela vous permettra de rentabiliser davantage vos interventions, car les familles devront revoir leur rétribution à la hausse.

4. Soigner son relationnel

Pour finir, les baby-sitters qui réussissent le mieux sont logiquement ceux qui font attention à leurs relations : la politesse constitue une base incontournable, mais il faut également se montrer souriant, bien habillé et agréable avec les parents. Plus vous ferez attention à votre manière d'aborder chaque famille, plus vous aurez de chances de monter dans leur estime !

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir d'autres idées, consultez la belle sélection de BenefsNet (60 méthodes de gains, sans arnaque).

★★★★★★★★★★Devenir baby-sitter pour obtenir un salaire (dès l'âge de 16 ans) 4.8/5 (basé sur 6 notes)
5 étoiles
5 votes
4 étoiles
1 vote
Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.