Demander une augmentation de salaire : comment négocier pour l'obtenir ?

Une négociation réussie

Quand on désire gagner plus d'argent et que l'on a la chance d'avoir un emploi, la manière la plus simple d'accroître son pouvoir d'achat reste de bénéficier d'une augmentation de salaire. Toutefois, pour beaucoup de personnes, émettre une telle demande s'avère compliqué. En effet, on ne sait pas comment justifier cette requête, on redoute de dégrader ses relations avec son supérieur hiérarchique et souvent, pour toutes ces raisons, on ne saisit jamais la moindre aubaine.

Vous aimeriez un revenu plus haut et vous stressez à l'idée de le négocier ? Voici nos conseils pour vous épauler dans cette étape de la vie.

Comprendre que le salaire est un vecteur de motivation

Comme tout le monde, vous ne vous levez pas forcément tous les matins avec la même envie de vous lancer sur une journée entière de travail : la fatigue, la lassitude et parfois même la sensation de ne pas être considéré à sa juste valeur sont des facteurs de motivation (et de démotivation, donc).

Ainsi, il est primordial d'avoir en tête que le salaire fait partie des éléments qui vous donnent de la valeur en entreprise. Quand on le revoit à la hausse, on vous prouve que votre persévérance contribue à l'épanouissement de la structure, que vous êtes un employé utile et que vous savez prendre les bonnes décisions. À l'inverse, si votre rémunération stagne, vous pouvez être amené à croire que votre patron sous-estime vos efforts.

Une fois que vous aurez saisi à quel point votre salaire peut vous rendre meilleur et plus productif au quotidien, vous aurez d'autant plus envie de le voir augmenter – car il n'impacte pas uniquement votre niveau de vie.

Saisir les opportunités permettant de bien négocier

Depuis plusieurs mois, vous travaillez de manière si scrupuleuse que vous remplissez largement vos objectifs. Vous avez même la sensation de vous dépasser, de progresser et de contribuer nettement à l'essor de votre société, à votre échelle.

Dans cette configuration, engagez le dialogue en demandant un rendez-vous avec votre supérieur. Faites le point sur tout ce que vous avez réalisé, sur vos aboutissements, ainsi que sur les capacités que vous avez réussi à acquérir au fil du temps (par exemple, vous savez peut-être faire des choses que personne d'autre ne maîtrise dans l'équipe). Tous ces éléments justifient une hausse de salaire, que vous pourrez négocier en fonction des possibilités proposées par votre patron et de votre propre cas.

Utiliser l'entretien annuel à bon escient

Si vous manquez de confiance en vous pour prévoir un rendez-vous avec votre employeur afin d'avoir cette hausse de salaire, vous pouvez profiter de l'entretien annuel obligatoire dans l'optique d'effectuer cette requête.

En effet, toutes les sociétés sont contraintes d'organiser une fois par an un point avec chaque salarié, pour revenir sur les douze mois écoulés, le travail réalisé, les perspectives d'évolution, etc. Bien évidemment, il s'agit d'un excellent prétexte pour demander une augmentation. Seul bémol, puisque tous les entretiens sont souvent effectués sur une même période, d'autres employés vont probablement envisager la même démarche. Il sera donc plus difficile d'avoir une bonne hausse de salaire, car le patron sera dans une réelle optique de « répartition » entre tous les salariés, et favorisera les plus méritants.

Préparer un argumentaire concis, percutant et positif

Vous ne devez pas improviser votre demande de hausse de salaire. Avant le jour J du rendez-vous, prenez le temps de préparer au moins trois ou quatre arguments phares, autour desquels votre développement va graviter.

Chacun devra être illustré par des exemples faciles à prouver et aussi simplement mesurables que possible. Il ne faut pas s'étaler sur des logorrhées assommantes, mais plutôt se concentrer sur un discours bref et percutant.

Même si vous êtes amené à dire que vous estimez actuellement votre revenu inférieur à ce que vous méritez, cela ne signifie pas que votre ton puisse devenir négatif, bien au contraire. Toutes vos explications doivent absolument rester optimistes, montrer que vous avez pris du plaisir à travailler et à remplir certains objectifs, que votre métier vous plaît et vous motive. Vous ne devez pas paraître uniquement animé par l'envie de gagner plus, mais aussi par l'espoir de grandir (acquérir des savoirs, des responsabilités supplémentaires).

Quelle augmentation de salaire négocié ?

Jusqu'à combien peut-on demander, en termes d'augmentation de salaire, sans redouter un rejet pur et simple ? La réponse à cette question demeure très difficile et mérite une mure réflexion. Nous vous conseillons de demander, dans la mesure du possible, des informations à des personnes qui exercent sur le même type de poste que vous, pour avoir une meilleure idée des salaires du marché et donc de celui que vous pourrez obtenir.

N'hésitez pas à commencer par une augmentation plus haute que votre espoir initial, sans trop la dépasser non plus, pour voir la réaction de votre chef. S'il refuse, vous pouvez réduire vos prétentions ou mettre en place une hausse progressive, par exemple.

Vous pouvez également parler des avantages en nature, des primes ou même l'accès au télétravail plus souvent, afin de renégocier vos conditions de travail en votre faveur (sachant que le travail à domicile évite les frais d'essence).

Selon le résultat des négociations : la joie ou la déception

Ca y est, vous avez lancé le débat et demandé une augmentation ? Tout d'abord, félicitations rien que pour votre courage. Quel que soit le résultat obtenu, ne vous inquiétez pas : ce type de demande est légitime et loin d'être exceptionnel.

2 résultats sont possibles :

  1. Vous avez négocié un meilleur salaire, à la hauteur de vos espérances. Il s'agit d'une très bonne nouvelle que vous devez fêter dignement. Évidemment, par la suite, vous pourrez réitérer et effectuer une nouvelle demande d'augmentation de salaire, mais laissez d'abord s'écouler du temps pour la justifier suffisamment.
  2. Votre demande a reçu une réponse défavorable. Ne vous découragez pas, votre employeur garde certainement en tête vos ambitions. Ainsi, s'il cherche à vous maintenir parmi ses salariés, vous obtiendrez probablement une augmentation lors d'une période plus propice (quand votre société gagnera davantage d'argent par exemple).

Par ailleurs, que vous ayez ou non obtenu ce que vous vouliez, voici 5 idées sérieuses pour compléter vos revenus. Nous vous suggérons aussi de continuer votre visite sur BenefsNet pour en découvrir bien d'autres encore.

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir d'autres idées, consultez la belle sélection de BenefsNet (60 méthodes de gains, sans arnaque).

Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.