Je ne sais pas quoi faire de ma vie : 3 solutions quel que soit votre âge

Une femme qui réfléchit à son avenir

Qu'on ait 25 ans, 40 ans ou 50 ans, ne pas savoir quoi faire de sa vie n'a rien d'exceptionnel. Beaucoup de jeunes gens ressentent cela et, quand on se trouve dans cette situation après un certain âge, on en vient souvent à culpabiliser. Et ce, quelle que soit sa fortune personnelle, car même certains millionnaires s'ennuient ferme...

Pourquoi ne savez-vous pas quoi faire, alors même que vous avez l'impression de voir tous vos proches déjà « rangés », insérés dans la vie active ?

Votre problème n'a rien de rare, les adultes sont nombreux à ressentir cela : cette remise en question n'est pas un souci de motivation ou de maturité, relativisez ! Après avoir dédramatisé cette période de doute, voici 3 solutions pour en sortir plus fort, avec une meilleure idée de ce que vous allez finalement pouvoir faire de votre quotidien.

1. Sortir de sa zone de confort

Cette sensation de lassitude liée à votre routine peut venir du fait que les choses se répètent et vous paraissent monotones, parce que vous ne relevez plus aucun défi au quotidien, que vous vous contentez simplement de « faire votre job ».

Même si cela peut sembler angoissant au départ, tentez de quitter votre zone de confort, de vous essayer à de nouvelles activités que vous ne connaissez pas, directement depuis votre domicile par exemple. Osez réaliser des tâches que vous ne maîtrisez pas aussi bien que celles que vous faites chaque jour.

Au travail, vous pouvez quitter cette zone de confort en tentant de réaliser une activité que vous ne faites pas d'habitude, en vous lançant un défi légèrement au-dessus de vos compétences. Ces initiatives vous stimuleront et vous permettront de vous sentir plus épanoui, surtout si vous réussissez des tâches dont vous vous pensiez incapable… Prenez le temps aussi de dialoguer avec les autres employés de votre entreprise, pour découvrir leur manière de voir les choses et peut-être élargir votre horizon.

Concrètement, vous pouvez sortir de votre zone de confort de différentes façons. Si vous le pouvez, voyagez, partez à l'étranger, allez à la rencontre d'une population que vous ne côtoyez habituellement pas. Cette plongée dans une autre culture pourra vous donner des idées, faire naître de nouvelles envies en vous. Si vous décidez de rentrer en France, vous aurez peut-être une meilleure idée de ce que vous désirez faire de votre quotidien, en ayant découvert d'autres manières de procéder ailleurs.

2. Miser sur ses talents et passions

On dit souvent qu'en effectuant chaque jour un métier que l'on aime, on n'a jamais besoin d'aller travailler. Pour avoir la chance de ressentir cela, posez-vous la question suivante : quelles sont vos passions ? Qu'est-ce que vous aimez le plus au quotidien ? Si vos goûts et vos aptitudes naturelles peuvent vous permettre de réaliser une activité professionnelle à part entière, n'hésitez plus et lancez-vous.

Par exemple, si vous appréciez tout particulièrement la musique ou l'informatique, que vous avez un très bon niveau et que vous désirez transmettre cela, formez-vous et donnez-vous la possibilité de délivrer des cours à domicile ou des cours particuliers. Si vous raffolez de la communication et des réseaux sociaux, devenez blogueur, influenceur, ou pourquoi pas community manager.

Parfois, un talent naturel ne permet pas d'en faire un métier à part entière. Cela ne signifie pas que vous êtes condamné à conserver ce même emploi qui ne vous correspond pas toute votre vie. Il suffit peut-être de lancer une démarche de reconversion professionnelle, de suivre une formation et de trouver les opportunités pour réussir…

Le défi semble compliqué à relever, mais il serait dommage de ne pas tenter une approche visant à vous offrir un épanouissement professionnel total.

3. Demander conseil et ne pas faire cavalier seul

Cette période de doute peut être très difficile à vivre pour vous. Pour qu'elle ne vous soit pas trop nuisible, sachez aussi vous entourer de personnes qualifiées et bienveillantes.

Par exemple, n'oubliez pas qu'à tout moment de votre carrière, vous avez la possibilité de faire un bilan de compétences. Celui-ci ne vous servira pas votre reconversion sur un plateau doré, mais il vous aidera à identifier vos points forts et vos points faibles, pour élaborer une stratégie efficace dans l'optique d'enfin trouver VOTRE activité.

Quand vous avez nommé la profession qui vous fait réellement vibrer, dans la mesure du possible, ne vous lancez pas de manière totalement autonome. Même les personnes qui gèrent leur propre blog ou leur chaîne YouTube sont formées et généralement aidées par d'autres individus dans l'ombre : un formateur pour vous apprendre les bases, un développeur web pour créer votre site, une assistante administrative pour vos démarches comptables... sollicitez les corps de métiers dont vous avez besoin pour aborder sereinement ce nouveau tournant de votre vie.

Ne pas savoir quoi faire, c'est déjà avoir conscience que votre quotidien pose problème et amorcer une remise en question très fertile. Ne désespérez pas face à cette situation potentiellement difficile à vivre dans l'instant, mais commencez à regarder l'avenir et à utiliser ce malaise pour renouer avec un meilleur épanouissement… Vous avez les clés pour réussir !

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir d'autres idées, consultez la belle sélection de BenefsNet (60 méthodes de gains, sans arnaque).

★★★★★★★★★★Je ne sais pas quoi faire de ma vie : 3 solutions quel que soit votre âge 5/5 (basé sur 7 notes)
5 étoiles
7 votes
Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.