Comment devenir relecteur-correcteur à domicile ?

Un correcteur en pleine relecture d'un texte

Vous êtes plutôt doué en orthographe, très à l'aise avec la langue française, mais aussi avec l'outil informatique ? Si vous cherchez une activité professionnelle accessible sans condition de diplôme et sans quitter votre domicile, pensez à cette alternative : devenir correcteur sur internet.

Assez proche du métier de rédacteur web, ce statut exige moins d'imagination et de capacité de synthèse. Les tâches de relecture et de correction représentent donc une bonne idée pour gagner de l'argent depuis chez soi. En revanche, ce n'est pas un travail de tout repos, car vous devez être particulièrement intransigeant sur toutes les erreurs d'inattention, même quand il s'agit de simples fautes de syntaxe ou de doubles espaces.

Les missions du correcteur

Le relecteur peut être amené à traiter des articles qui seront publiés sur le web, ou même sur des magazines papier. Il doit naturellement garantir qu'il n'y a aucune faute de grammaire, d'orthographe ou de conjugaison dans les contenus traités, mais pas seulement.

En effet, en tant que correcteur à domicile, vous devez vous assurer de livrer le texte le plus lisible et le plus cohérent possible. Il faut veiller à des détails assez complexes comme la concordance des temps, ou encore vérifier que les phrases restent correctement et logiquement liées entre elles.

Dans le même mouvement, vous êtes amené à modifier la ponctuation, pour que la lecture soit à la fois naturelle, agréable et fluide.

Où trouver du travail en tant que relecteur ?

Toutes les entreprises qui sont amenées à travailler avec les mots peuvent avoir besoin des services d'un correcteur. Bien évidemment, la demande se concentre essentiellement dans les univers de l'édition et de la communication.

D'ailleurs, si vous avez la chance de décrocher un poste dans une maison d'édition, sachez que les exigences sont particulièrement hautes dans ce domaine, car la moindre coquille laissée dans un ouvrage peut assombrir la réputation de l'éditeur.

Si vous ne vous sentez pas encore suffisamment en confiance pour poster votre candidature auprès des maisons d'édition, nous vous conseillons de rechercher des auteurs débutants, peu ou pas connus, et de travailler en direct avec eux. Cela vous permettra théoriquement de ressentir moins de pression, tout en continuant de cumuler les expériences et de développer vos compétences.

Et pour toutes les personnes qui redoutent même le contact avec un auteur, il est pertinent de faire ses armes avec la correction en ligne, qui permet de travailler de chez soi, à son rythme, en décrochant différentes missions sur des plateformes dédiées, par exemple.

De nombreuses entreprises recherchent des relecteurs freelance pour valider des notices de produits, des plaquettes commerciales ou encore des communiqués de presse, entre autres.

Vous trouverez probablement des annonces sur le site Talent.com qui regroupe des milliers d'offres d'emploi.

Le parcours suivre avant de devenir correcteur professionnel

Si vous vous lancez en tant que correcteur indépendant sur internet, vous n'avez pas besoin de diplôme pour exercer. Toutefois, pour débuter, il est malgré tout pertinent de pouvoir se reposer sur quelques bases. Un simple baccalauréat littéraire peut être un plus à valoriser, mais d'autres certifications que l'on obtient dans le cadre d'études supérieures peuvent devenir un argument commercial fort.

Par exemple, si vous suivez une classe préparatoire littéraire (hypokhâgne / khâgne) après le baccalauréat, on comprendra instinctivement que vous maîtrisez parfaitement tous les secrets de la langue française. Vous pouvez aussi partir en fac de lettres ou décrocher un BTS orienté vers les lettres.

Il existe même des masters dans le domaine des métiers du livre et de l'édition, que vous pouvez effectuer en apprentissage pour commencer à vous constituer un réseau.

En parallèle, vous pouvez trouver des formations très réputées ouvertes à toutes les personnes ayant le bac. Celles de l'Asfored (association nationale pour la formation et le perfectionnement des professionnels dans les métiers de l'édition) disponibles notamment en e-learning, les cours du Centre d'écriture et de communication ou encore l'École des métiers de l'information.

Le fait d'avoir une formation permet de décrocher plus facilement des missions et de prétendre à un salaire plus élevé dès le début de la carrière. Mais si vous êtes autodidacte, vous pouvez aussi réussir à faire vos preuves dans le milieu sans formation spécifique.

Combien gagne un relecteur-correcteur à domicile ?

Si vous travaillez dans le monde de l'édition en 2021, le tarif moyen est généralement fixé à 18 € net par heure. Mais si vous vous lancez en tant que freelance sur internet, vous ne pourrez pas jouer sur les mêmes barèmes.

Souvent, votre rémunération dépend de votre niveau (mais parfois aussi de votre capacité à bien négocier vos contrats) : plus vous réussissez à être bien noté par vos clients, plus vous pouvez être payé cher. Selon la difficulté et du temps de travail à effectuer, il n'est pas exceptionnel pour les plus doués de gagner jusqu'à cent euros de l'heure !

N'hésitez pas à regarder les modes de fonctionnement des différentes plateformes permettant de faire de la correction en ligne : Malt vous aide à entrer en relation avec des clients potentiels, tandis 5euros.com vous laisse l'opportunité de décrocher des petites missions ponctuelles, pour développer votre carnet d'adresses. L'usage de plusieurs plateformes est possible, afin d'élargir votre champ d'action et d'avoir le plus de clients possible.

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir d'autres idées, consultez la belle sélection de BenefsNet (60 méthodes de gains, sans arnaque).

★★★★★★★★★★ 3.9/5 (basé sur 13 notes)
5 étoiles
7 votes
4 étoiles
3 votes
2 étoiles
1 vote
1 étoile
2 votes
Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.