Louer ses outils pour gagner de l'argent : une méthode facile à mettre en oeuvre

Un garage avec des outils

Dans un précédent article, nous avons déjà évoqué la location de ses propres biens pour arrondir les fins de mois. Mais cette fois, il s'agit plutôt de louer des éléments bien ciblés : les outils de jardinage et de bricolage, qui sont très utiles, mais dont on se sert finalement assez peu. Concrètement, peu de personnes ont envie d'acheter un taille-haie qu'ils sortiront une fois dans l'année, ou une sorte de Kärcher qui leur servira à trois reprises pendant l'été…

Alors si vous avez ce genre d'objet dans votre garage, plutôt que de le laisser prendre la poussière, une méthode intéressante existe : mettez-le en location, et il vous rapportera régulièrement des petites sommes d'argent. Ne négligez pas ces quelques dizaines d'euros qui s'accumulent car, si vous parvenez à louer assez souvent, vous bénéficierez d'un joli pactole au bout du compte…

Faire l'inventaire de son garage et abri de jardin pour identifier le potentiel de location

Si vous prévoyez de mettre des outils en location sur internet, commencez par lister l'existant : rangez scrupuleusement votre garage et / ou abri de jardin, afin de savoir précisément ce dont vous disposez. Avant d'envisager une location, il faut naturellement vous assurer que chaque appareil fonctionne parfaitement, qu'il ne manque pas d'accessoires indispensables et que l'utilisateur peut s'en servir en toute sécurité (vérifiez, par exemple, que les câbles électriques ne sont pas endommagés).

Le matériel dit « semi-professionnel » est très convoité et peut donc vous faire gagner beaucoup d'argent, car ces outils sont généralement chers, et les particuliers n'en ont pas besoin tout le temps. Si vous avez un motoculteur ou une bétonnière par exemple, il est tout à fait possible — et même vivement recommandé — de le/les louer. En effet, ces objets coûtent souvent plusieurs centaines d'euros : pour amortir l'investissement et en tirer profit ensuite, la location est une pratique simple et à la portée de tous.

Comment louer son matériel de bricolage et de jardinage ?

Il existe de nombreuses plateformes de mise en relation entre particuliers sur le web, permettant de proposer facilement son matériel à la location. Si vous préférez éviter les sites généralistes, sachez que certains sont spécialement dédiés aux outils, à l'image de la rubrique « Brico » de Zilok ou du site Bricolib.fr.

L'usage de ces plateformes en ligne est une alternative rassurante pour tous, car le locataire verse traditionnellement un dépôt de garantie sur le site internet, afin de protéger l'objet de toute casse ou dégradation. D'autres systèmes sont même dotés d'une véritable assurance : selon la valeur de votre matériel, n'hésitez pas à comparer les alternatives proposées par chaque plateforme, pour sélectionner celle qui semble la plus adaptée à votre cas.

La location d'outils reste très confortable pour le propriétaire : il doit simplement poster son annonce et se rendre disponible pour la location, c'est au locataire de venir chercher l'appareil et de le ramener après l'utilisation.  

Combien d'argent peut-on gagner en louant ses outils ?

La somme d'argent que vous allez remporter à chaque fois que vous louez un outil varie en fonction de la nature du produit, puis de la durée pendant laquelle il est utilisé. Chaque propriétaire est libre de définir son tarif, sachant que plus vous l'augmentez, moins vous avez de chances de trouver preneur.

Beaucoup d'outils assez classiques, comme la scie circulaire, la tondeuse à main ou encore la débroussailleuse se prêtent pour 20 € par jour en moyenne. D'autres personnes jouent la carte des tarifs attractifs et proposent leurs outils pour environ 5 € par jour : il s'agit d'une bonne idée pour louer plus fréquemment et gagner plus d'argent au final. Cependant, quand on s'organise de cette manière, il faut prévoir d'être chez soi assez souvent (ou d'avoir quelqu'un de disponible), car il faut pouvoir prêter le matériel et le réceptionner après la location.

Vous n'avez pas d'outils ? Avant d'acheter, pensez à la location !

Alors même que nous encourageons vivement tous ceux qui ont un garage ou abri de jardin bien fourni à louer leur matériel, nous conseillons également aux autres, moins bien équipés, de réfléchir avant de faire un achat qui pourrait servir peu de fois et qui ne serait pas rentable du tout.

Concrètement, selon des chiffres publiés par le journal Capital, un nettoyeur haute-pression performant, permettant de nettoyer les murs de grandes dimensions, coûte environ 220 € à l'achat et à l'entretien, alors qu'il revient à 15 € par jour en location. Si vous le louez pendant une bonne semaine, cela vous coûtera 120 €… Soit 70 € d'économies ! Les chiffres sont encore plus impressionnants pour une scie circulaire semi-professionnelle : vous l'achetez à 275 €, alors que sa location sur deux journées coûte 60 € : un gain net de 285 €.

Finalement, l'achat de matériel de jardinage ou de bricolage milieu de gamme (voire haut de gamme) n'est vraiment valable que pour un usage très régulier ou dans le cadre d'une location ensuite. En effet, cette dernière méthode constitue la meilleure pratique pour rentabiliser votre investissement rapidement, et même vous offrir de confortables compléments pour le budget du mois.

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir des idées qui valent le coup, consultez la belle sélection de BenefsNet (50 méthodes de gains !).

Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.