Les offres de remboursement sont-elles intéressantes ?

Billets de banque en euros

Des étiquettes « 100 % remboursé » sur les aliments en hypermarché aux offres permettant de gagner plusieurs dizaines d'euros sur de l'électroménager ou des produits high-tech, en passant par les applications promettant littéralement de rembourser vos courses, les « ODR » (offres de remboursement) ne manquent pas. Ces véritables arguments commerciaux, qui boostent les achats, sont-ils toujours profitables pour le consommateur ? Voici les 5 questions que vous devez vous poser pour vous en assurer.

1. La somme d'argent remboursée

Naturellement, plus la somme remboursée est importante, plus vous avez intérêt à profiter de l'offre. Par exemple, vous pouvez parfois cumuler plus de 100 € en ODR au moment de changer de smartphone, ou de vous équiper d'un appareil électroménager. Il s'agit d'une dépense non négligeable, que vous devez toutefois mettre en perspective avec la concurrence, pour vous assurer que l'achat est vraiment intéressant.

Dans certains cas, un remboursement de 30 ou 50 % peut valoir le coup, surtout s'il s'agit d'un produit dont vous avez réellement besoin à l'instant T ! En revanche, si vous trouvez moins cher — avec des qualités équivalentes — sans l'ODR, réfléchissez plus longuement et comparez bien les alternatives…

2. Les démarches à effectuer pour être remboursé

Un paquet de chips est 100 % remboursé dans votre hypermarché ? Vous auriez peut-être tort de craquer, car cette promotion très attractive peut révéler un processus finalement peu lucratif. Concrètement, le produit ne va pas vous coûter plus d'un ou deux euro(s). Par la suite, si vous devez remplir et imprimer un formulaire, éditer votre RIB, photocopier le ticket de caisse puis expédier le tout par courrier, les frais d'encre et d'envoi pourraient bien dépasser le tarif du produit.

D'une façon générale, pour les petites sommes d'argent inférieures à 5 €, évitez toutes les offres de remboursement pour lesquelles il faut procéder par lettre. En revanche, si vous pouvez tout dématérialiser et transmettre vos preuves d'achat par Internet, vous perdrez un peu de temps pour peu d'argent, mais le processus restera financièrement gagnant.

3. Les conditions de remboursement

Avant toute chose, n'achetez jamais un produit bénéficiant d'une offre de remboursement si vous n'avez pas les fonds pour le payer immédiatement. En effet, la plupart des organisateurs pratiquent des délais de plusieurs semaines : il faudra attendre avant de voir la somme d'argent arriver sur votre compte en banque.

De plus, prenez le temps de lire les fameuses « petites lignes » de l'opération. Souvent, on vous informe qu'un seul remboursement par famille est autorisé, mais aussi qu'il faut avoir effectué l'achat entre deux dates précises, puis communiqué les pièces justificatives avant une échéance prédéterminée. Si vous remplissez un dossier pour une ODR sans répondre à toutes ses règles, vous allez perdre l'argent dépensé pour l'impression des documents et l'envoi par la Poste. En effet, les candidatures « non conformes » aux conditions sont automatiquement rejetées.

4. La qualité du produit, pour un achat high-tech ou électroménager

Les ODR ne dissimulent pas forcément un flop commercial ou un appareil victime de mauvaises critiques. Toutefois, elles peuvent parfois aider à écouler des stocks importants sur des références qui ne rencontrent pas le succès escompté. Ainsi, avant de craquer pour un smartphone qui vous coûtera 100 € de moins ou une imprimante remboursée à hauteur de 20 %, par exemple, pensez à regarder les avis sur Internet, pour bien connaître le produit avant de l'acheter.

Il ne faut jamais céder aux slogans commerciaux alléchants, mais toujours prendre le temps de réfléchir et de comparer toutes les alternatives.

5. Vos besoins réels

De nombreuses applications mobiles vous permettent de bénéficier de petites offres de remboursement sur les produits du quotidien. Gros avantage : elles fonctionnent de manière dématérialisée, vous n'avez donc pas à craindre les frais postaux ou les démarches administratives trop longues, les remboursements sont plus rapides et surtout plus faciles à obtenir.

Entre Shopmium et FidMarques, les applis pour rembourser vos courses ne manquent pas. Pourtant, elles ne sont pas toujours idéales pour dépenser moins d'argent. En effet, elles font généralement la promotion de produits de marques inédits. Le but est de vous encourager à les tester grâce à une réduction de quelques dizaines de centimes...

Là où vous allez spontanément vers les marques distributeurs économiques, vous finissez par vous procurer des références beaucoup plus onéreuses, et le remboursement ne vous permet pas forcément d'atteindre le niveau du milieu de gamme. Bien sûr, vous pouvez utiliser ces offres pour économiser sur vos produits habituels ou vous autoriser des découvertes moins chères de temps en temps.

En revanche, pour que ces applications ne grignotent pas votre budget, privilégiez les remboursements supérieurs à 50 %. De plus, certains systèmes de cumul de points comme celui de FidMarques peuvent assimiler les courses à un jeu, et vous inciter aux achats superflus…

Finalement, les offres de remboursement constituent parfois une bonne alternative pour moins dépenser, à condition de choisir le bon produit, d'en avoir réellement besoin et d'obtenir un remboursement suffisamment intéressant ! Utilisez-les avec parcimonie, quand elles sont vraiment pertinentes, pour vous aider à faire des économies d'argent.

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir des idées qui valent le coup, consultez la belle sélection de BenefsNet (50 méthodes de gains !).

Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.