Minimalisme : un mode de vie aux bénéfices quotidiens

Une décoration minimaliste

Après avoir touché le monde de l'art et de la musique, le minimalisme est devenu une véritable philosophie de la vie quotidienne. Elle prône le recentrage de soi sur des objets (meubles, vêtements, etc.) qui apportent de la joie, du bonheur à leur propriétaire, quand la société de consommation encourage à toujours acheter et à posséder la dernière nouveauté. Entre véritable style de vie et économies d'argent, découvrez les attraits de cet art de vivre.

La philosophie minimaliste au cœur du bonheur humain

Un mode de vie japonais diffusé dans le monde entier

Né au Japon au XIIe siècle, le minimalisme consiste à vivre avec le minimum (d'où son nom), — que ce soit en termes de vêtements, de meubles, de cosmétiques, de livres, etc. De nos jours, parmi les figures phares du mouvement s'illustre le japonais Fumio Sasaki, auteur de « L'essentiel et rien d'autre : l'art du minimalisme pour retrouver sa liberté d'être », qui, entre autres, a décidé de vivre dans un appartement dépouillé et ne posséder que le strict nécessaire. Si cette pratique s'est invitée dans le monde occidental, c'est notamment grâce à la diffusion de la série Netflix « L'art du Rangement avec Marie Kondo », proposant à des personnes avec une maison très encombrée de soigner leurs maux par le rangement.

Cette philosophie se rapproche beaucoup du « less is more » (en français, « moins c'est plus »). Ici, l'objectif est de se libérer des choses matérielles, associées à des chaînes empêchant tout épanouissement, pour se recentrer sur le bonheur, la paix intérieure, la confiance en soi et la créativité. Moins posséder, c'est aussi simplifier les choix de la vie courante (quelle tenue porter, quelle nourriture manger, etc.) afin de retrouver du temps, non seulement pour soi, mais aussi pour les autres.

Quelques étapes pour commencer

Intéressé(e) par ce mouvement, vous souhaitez embrasser son style de vie, mais vous ne savez pas comment procéder ? Voici une liste non exhaustive d'actions à mener et d'astuces :

  • Faites un inventaire, un état des lieux. Déterminez quelle place représente l'objet dans votre vie quotidienne : est-ce qu'il vous procure du bonheur en le voyant ou en l'utilisant ? Au fil de votre introspection, vous réaliserez votre dépendance à ces biens matériels. Or, votre attachement n'est pas favorable à un mode de vie plus simple.
  • Déterminez la chose / l'activité qui vous procure le plus de bonheur. Elle sera au cœur de votre réflexion et vous pourrez ainsi mener vos actions de « recentrage » et de priorisations autour d'elle, pour, en définitive, pouvoir lui accorder davantage de temps.
  • Prenez du temps pour ranger et trier. Essayez de trouver la méthode vous convenant le mieux — que ce soit celle de Marie Kondo ou d'un autre adepte du mouvement.
  • Continuez votre vie en suivant ces préceptes. Achetez des choses qui ont une réelle valeur à vos yeux, tout en évitant les objets superflus…
  • Lisez des livres, des articles de presse, informez-vous sur le minimalisme. Plus vous en saurez, plus vous serez en mesure d'adapter votre style de vie.

Le minimalisme, des bénéfices spirituels et financiers

Vendez ou donnez le résultat de votre tri

Avec un dressing réduit au minimum vital et un appartement plus épuré, votre attention n'est retenue que par des choses qui vous rendent heureux. Désormais, le fruit de ce grand ménage peut être vendu ou donné :

  • Vendre sur des sites spécialisés. Adaptez le site en fonction de vos biens : préférez Vinted pour vos vêtements, Momox pour vos livres, CD, DVD, BluRay et autres jeux vidéo et enfin, pensez au site internet Le Bon Coin pour vos reventes de meubles et d'électroménagers. Vous pouvez également faire les brocantes ou les vide-dressings qui s'organisent dans votre quartier ou votre ville. Au-delà du plaisir dispensé au nouvel acheteur, vos affaires ne seront, ni jetées, ni gaspillées.
  • Donner à une association. Emmaüs reprend vos appareils électroniques et électriques, voire vos meubles, tout en faisant travailler des personnes en réinsertion professionnelle. Pour vos vêtements, pensez aux points Relais, aux boutiques de quartier, à La Croix Rouge ou aux friperies.

Pensez à votre philosophie minimaliste au quotidien

Être minimaliste appelle une vigilance de chaque instant — notamment face à ses coups de cœur, qu'ils soient vestimentaires, littéraires ou musicaux, plus spécialement ceux perçus au début de votre démarche. Constamment tenté(e), vous apprendrez à vous satisfaire des objets que vous possédez déjà. Rapidement, vous apprécierez ce mode de vie, à l'origine d'importantes économies d'argent : avec cette philosophie, vous ne consommerez pas moins, mais vous consommerez mieux !

Aujourd'hui, le minimalisme est davantage qu'un effet de mode : c'est un véritable art de vie au quotidien, prônant la simplicité et la quête du bonheur. Bon nombre d'adeptes partagent leur expérience et conseillent sur internet : les débutants peuvent y puiser des idées et appliquer la méthode qui leur semble la plus appropriée à leur approche personnelle du mouvement.

Ci-dessous, n'hésitez pas à noter l'article. Laissez un commentaire en bas de page pour donner votre avis.
Et pour découvrir d'autres idées, consultez la belle sélection de BenefsNet (60 méthodes de gains, sans arnaque).

Noter cet article :

Commenter

Captcha Image

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter.